Actualités du site

Date d'ajout: 05/03/2018 Quelques conseils sur notre site....

Suite à une formation sur les différentes réglementations (merci au syndicat SIMPLES au passage) une liste d'allégations dites "nutritionnelles et de santé" liées directement à certaines des plantes médicinales que nous commercialisons nous est autorisée par le réglement européen 1924/2006. En effet différentes enquêtes ont été menées au sein de l'Union Européenne pour faire un état des lieux de ce que l'on pouvait trouver en terme d'allégations. Il en est ressorti plusieurs listes qui ont été ensuite synthétisées en une liste d'allégations possibles. A l'heure actuelle, et au delà du mérite d'avoir eclairci la situation, l'Union Européenne n'a rien conclut mais permet d'utiliser, dans l'attente d'une décision, ces allégations nutritionnelles et de santé. Elles couvrent le champ des produits alimentaires (ce que sont nos tisanes et nos aromates au regard de la loi) et n'ont bien entendu rien en commun avec des allégations à caractère médical.

En ce qui concerne les dosages précisés, devant accompagner ces allégations, ils sont à réevaluer à notre sens. A notre sens une tisane se dose à raison d'une pincée (à trois doigt) de plante par tasse d'eau frémissante (eviter en tous cas une eau "très bouillie"). Couvrir et laisser infuser 5 minutes plus ou moins, penser à récuperer les gouttes condensées sur le couvercle car à l'image de ce qu'il se passe pendant une distillation elles sont riches en principes actifs. Sucrer ou pas et degustez chaud ou froid.

Pour tout ce qui est temps d'infusion rien ne vaut l'expérience et le bon sens. Il faut savoir infuser plus ou moins longtemps les plantes selon ce que l'on recherche en termes de goût et d'arôme et donc de "principes actifs" à extraire. Il s'agit véritablement de cela, extraire ce que la plante contient puisque on filtre ensuite les parties solides. Certaines odeurs sont très aériennes donc l'extraction est rapide. D'autres sont plus profondes et nécéssitent plus de temps.

La camomille romaine est assez amère et ne doit pas être infusée trop longtemps. Le bourgeon de pin par contre nécéssite un temps d'infusion plus long avec plus de chaleur, voir une décoction (on laisse la plante bouillir dans l'eau avant d'éteindre la source de chaleur).

Les fleurs sont délicates et sauf exceptions demandent un temps d'infusion court, plus la partie de plante à tisane est "coriace" et plus le temps d'infusion (voir décoction) sera long.

 
Chargement...