Actualités du site

Date d'ajout: 20/02/2019 Film diffusé sur Arte samedi 23 fevrier

La suite de la saga plebiscitée par tous, après Fr 3, Fr 5 et le mag santé, voici venir Arte et son 360°geo

Donc à vos zapettes ce samedi 23 février 2019, 17h05 pour la 1ere diffusion de la version courte du film de Vincent Froelhy.

https://www.arte.tv/fr/videos/078702-019-F/360-geo-arnica-la-reine-des-vosges/

 

 

Date d'ajout: 08/02/2019 Film "En quête des nouveaux herboristes"

Le magnifique film de Daniel Schlosser a été diffusé pour la 1ere fois sur france 3 le 26 novembre sur fr3.

Nous avons eu la chance de rencontrer Daniel en 2017 et ainsi de faire partie du film. Une année s'est ecoulée pour faire 4 saisons en image...

Nous sommes très heureux de ce travail qui a été à l'image de notre metier (et a mis notre metier à l'image...) à taille humaine et à la mesure du temps de la nature....

"Une vie en herbe" est aussi un film qu'il a pu faire avant sur la thematique des plantes aromatiques et medicinales, que je vous invite aussi à decouvrir si vous le souhaitez. Un 3e est prevu pour finir ce "triptyque" temoignant des rapports qui unissent les humains et les plantes, surtout celles qui guerissent.

Des projections sont organisées en ce moment (2019) en France, et il est aussi possible d'en organiser.

N'hesitez pas pour plus de renseignements à nous contacter

Date d'ajout: 07/02/2019 La tisane de Noel change...

Pour nos clients habitués à la tisane de Noel, qui etait aussi celle dite de "l'été", sachez qu'elle change et devient 2 tisanes distinctes :

La tisane de l'été est la même que celle d'avant (Noel/été donc) à savoir un melange de menthe bergamote et de monarde, 2 plantes à l'arome de bergamote, idéales en agrément ou après un bon repas.

La tisane de Noel change et se voit ajouter une touche anisée grâce à l'agastache anis. Un melange très bien aussi en fin de repas et qui peut se deguster aussi... l'été!

 

Donc pour les habitués qui veulent retrouver la tisane comme avant il faudra prendre "été".

 

Merci.

Date d'ajout: 31/01/2019 Quelques nouveautés ...

L'année 2018 a vu son lot de nouveautés, avec notamment l'arrivée de l'agastache anis. En tisane, eau florale ou encore huile essentielle cette plante apporte à notre gamme une touche anisée pas toujours facilement disponible sous nos latitudes. Cette vivace rustique (-15°C) nous permet donc de beneficier des bienfaits de son arôme si prisé. Semblable à l'anis donc plutôt agréable après un bon repas, elle est aussi utilisée dans le mal des transports par exemple.

Vous la retrouverez sous forme d'huile essentielle, eau florale ou encore en tisane.

Date d'ajout: 29/12/2018 Nos meilleurs vœux pour 2019

Toute l'equipe de la Ferme Du Bien Etre vous présente ses meilleurs voeux pour cette nouvelle année. Un cycle se finit et un autre recommence avec ses bonnes résolutions, chose classique mais indispensable à un renouveau!

Que la cause des plantes et de l'agriculture biologique avance à grand pas, plus qu'un désir, une nécéssité!

2018 a vu la mission senatoriale autour des metiers de l'herboristerie naitre, portée par le rapporteur de mission (et donc Sénateur) Joël Labbé beaucoup d'espoirs sont placés en 2019 pour la reconnaissance de nos metiers. Pour qu'enfin on puisse parler pleinement de nos plantes et leurs vertus, et au delà donner ou redonner la place que les plantes medicinales, et les vegetaux en général, meritent, à savoir une place centrale!

Bien à vous

Toute l'équipe de la Ferme Du Bien Etre.

Date d'ajout: 01/07/2018 La lavande Vosgienne en avance de 2 semaines...

Lavande fine en floraisonHabituellement distillée vers le 15 juillet voire après, nous voici cette année avec une belle avance de deux semaines, ou comment distiller la lavande à la même epoque que les drômois!!

Date d'ajout: 30/04/2018 Cueillettes du printemps

Le printemps est pour nous une période faste. Les cueillettes sauvages débutent avec l'ail des ours et s'enchainent ensuite rapidement, avec peu de temps disponible pour certaines. Primevère, bourgeons de pin, ortie, lierre terrestre, aubépine, fleur d'ail des ours, tilleul...etc se suivent de près. La période est aussi à la préparation des champs et des "replants" en parallèle. Les bons stades de récolte durent 2 à 3 jours selon le temps qu'il fait pour certaines especes comme l'aubépine, la fenetre de cueillette est donc courte. En montagne les différences de précocité nous permettent néanmoins d'"étager" les récoltes. La saison sse joue donc fortement en cette période avec en cas d'echec un delai d'un an avant de retrouver ce que l'on a "perdu"! Ici récolte de primevère au mois d'avril. On voit la quantité récoltée à 4 en 2h....

!4cueilleurs fiers de leur recolte de primevère dite coucou

Date d'ajout: 05/03/2018 Quelques conseils sur notre site....

Suite à une formation sur les différentes réglementations (merci au syndicat SIMPLES au passage) une liste d'allégations dites "nutritionnelles et de santé" liées directement à certaines des plantes médicinales que nous commercialisons nous est autorisée par le réglement européen 1924/2006. En effet différentes enquêtes ont été menées au sein de l'Union Européenne pour faire un état des lieux de ce que l'on pouvait trouver en terme d'allégations. Il en est ressorti plusieurs listes qui ont été ensuite synthétisées en une liste d'allégations possibles. A l'heure actuelle, et au delà du mérite d'avoir eclairci la situation, l'Union Européenne n'a rien conclut mais permet d'utiliser, dans l'attente d'une décision, ces allégations nutritionnelles et de santé. Elles couvrent le champ des produits alimentaires (ce que sont nos tisanes et nos aromates au regard de la loi) et n'ont bien entendu rien en commun avec des allégations à caractère médical.

En ce qui concerne les dosages précisés, devant accompagner ces allégations, ils sont à réevaluer à notre sens. A notre sens une tisane se dose à raison d'une pincée (à trois doigt) de plante par tasse d'eau frémissante (eviter en tous cas une eau "très bouillie"). Couvrir et laisser infuser 5 minutes plus ou moins, penser à récuperer les gouttes condensées sur le couvercle car à l'image de ce qu'il se passe pendant une distillation elles sont riches en principes actifs. Sucrer ou pas et degustez chaud ou froid.

Pour tout ce qui est temps d'infusion rien ne vaut l'expérience et le bon sens. Il faut savoir infuser plus ou moins longtemps les plantes selon ce que l'on recherche en termes de goût et d'arôme et donc de "principes actifs" à extraire. Il s'agit véritablement de cela, extraire ce que la plante contient puisque on filtre ensuite les parties solides. Certaines odeurs sont très aériennes donc l'extraction est rapide. D'autres sont plus profondes et nécéssitent plus de temps.

La camomille romaine est assez amère et ne doit pas être infusée trop longtemps. Le bourgeon de pin par contre nécéssite un temps d'infusion plus long avec plus de chaleur, voir une décoction (on laisse la plante bouillir dans l'eau avant d'éteindre la source de chaleur).

Les fleurs sont délicates et sauf exceptions demandent un temps d'infusion court, plus la partie de plante à tisane est "coriace" et plus le temps d'infusion (voir décoction) sera long.

Date d'ajout: 19/09/2017 Fermeture annuelle

Notre magasin sera fermé comme tous les ans du 13 au 26 novembre inclus

Merci de votre compréhension

Date d'ajout: 26/07/2017 La fédération des PAYSANS HERBORISTES est née

http://paysans-herboristes.org/

Depuis quelques mois déjà est née la fédération des paysans herboristes. Elle a pour but de faire connaitre et reconnaitre notre profession au grand public mais aussi de nous "fédérer" en interne

Supprimé en 1942 sous le regime de Vichy le diplôme d'herboristerie n'est plus reconnu comme diplômant par l'état (la faute est volontaire) et laisse donc les professions qui s'y rattachent face à un" vide informatif" dans le sens où il nous est impossible de parler des propriétés des plantes. Cela est à nos yeux essentiel. En effet comment faire la promotion des plantes aromatiques et medicinales en ne parlant pas de leur caractère justement medicinal! 

Ensuite il est important de définir ce qu'est notre profession et de mettre en avant nos spécificités. Travaillant à la main des plantes de qualité, valorisant la richesse de diversité de nos terroirs et garantissant la pérennité de savoirs faire traditionnels tendant à disparaître, nous sommes naturellement une profession à part dans le monde de la plante qui est en droit d'être reconnue pour tous ses "bons services".

Enfin étant pour la plupart en vente directe il est d'autant plus important pour nous d'acquerir cette visibilité et cette reconnaisance en mettant en avant notre identité et notre caractère... qui se veut fort! Il serait dommage de rester dans son coin puisque le but ultime reste le partage et ce qui est devant nous en s'appuyant sur ce que nous ont légué nos predecesseurs.

N'hesitez donc pas à faire un tour sur le site de la FPH

http://paysans-herboristes.org/

 
Chargement...